Les secrets du meilleur burger Maison

e67c4a2d-1870-42c9-8041-4621410eecea

De retour sur le blog… C’est vrai je ne suis pas très active en ce moment, je devrais pourtant… Le confinement est sensé me laisser du temps pour écrire… Et pourtant, l’envie n’est pas là… J’ai commencé plusieurs articles, mis de côté faute d’inspiration, de mots qui ne viennent pas, bref, ça ne veut pas. Ceux qui me suivent sur les réseaux auront remarqué que j’ai bien plus d’inspiration culinaire en ce moment. Il y a une raison à tout ça : depuis toujours,  cuisiner m’aide à tenir le coup en période de petite déprime. Et grignoter aussi d’ailleurs mais c’est un autre sujet dont on discutera  quand j’aurais eu le courage de remettre les deux pieds sur ma balance…

Je m’égare… Où en étais-je ? La cuisine, oui… Donc depuis le début du confinement, je cuisine, pâtisse,  testant de nouvelles recettes, cherchant à en améliorer d’autres. Depuis quelques jours, les enfants nous réclament de passer commande au fameux fastfood ; vous savez, celui qui a déclenché des embouteillages monstrueux en rouvrant son drive. Autant je comprends que les enfants en aient envie, autant je ne comprends pas qu’on puisse faire la queue une heure pour un big mac, en plein confinement… Ce n’est que mon avis…  Bref… Je me suis encore égarée on dirait. Puisque nous ne pouvions pas aller manger les frites et le cheese de Ronald,  il fallait que le fastfood s’improvise à la maison. J’avais envie d’épater ma petite tribu avec un vrai bon burger comme on peut le dévorer au resto. Alors je suis aller chercher quelques astuces sur le net pour rendre le burger encore plus gourmand…  Et comme d’habitude, je ne suis pas du genre à garder pour moi les bons plans, je te les partage.

Lire la suite « Les secrets du meilleur burger Maison »

Maison de famille, lieu de transmission et de souvenirs

  • Cette semaine, nous avons élus domicile dans l’appartement de montagne familial, situé dans la charmante station de Villard de Lans en plein cœur du Vercors. Depuis que Monsieur et Moi sommes ensemble, soit plus de 20 ans, nous avons pris pour habitude d’y venir presque à chaque saison. A deux, à trois, quatre puis à cinq, nous affectionnons particulièrement ce village de montagne, aux paysages magnifiques.
  • L’appartement familial, lieu de vacances de la belle-famille depuis plus de 35 ans, nous l’adorons. Bien entendu, ce pied à terre  à moins de deux heures de chez nous est pratique et économique, il faut être honnête. Sans lui, nous n’aurions certainement pas eu l’occasion de partir skier chaque hiver.  (Au prix des vacances aux sports d’hiver, nous aurions déjà dû, certainement vendre nos bras ainsi qu’une ou deux jambes). Mais ce n’est pas la raison principale de notre attachement à cet endroit. Ce que nous aimons particulièrement,  c’est l’atmosphère qui s’en dégage.

    Des objets chargés de souvenirs

    Bien que rénové et tout confort, il règne dans cet appartement une ambiance toute particulière.  Ici, de vieux jeux de société aux boîtes usées nous rappellent que de nombreuses parties ont du se disputer, voire se tricher…  Là, Un ancien planning de tâches ménagères, prouve l’ingéniosité des parents pour éviter toute dispute d’intendance… Un vieux batteur électrique au design 80’s a dû servir à préparer bon nombre de gâteaux et pâte à crèpes des tasses aux fleurs bleues, identiques à celles de ma grand-mère, témoignent des nombreux cafés, thés et chocolats chauds qui ont du réchauffer les cœurs après quelques descentes en ski. Dans la seule chambre, des lits superposés nous font nous interroger sur qui dormait où… En se concentrant un peu, on peut entendre  les rires, les bruits des repas animés, les chamailleries de la fratrie,  les rappels à l’ordre du papa, les bisous de bonne nuit de maman et la joie des skieurs fraîchement étoilés.

    Depuis quelques années, les petits-enfants ont pris le relais, laissant peu à peu, eux aussi leur empreinte : des carnets de l’ESF se partagent une étagère avec les Sudoku de Mamie. Un lit parapluie s’est glissé près des lits superposés pour les siestes des petits derniers de la famille. De petits bonnets trônent sur le porte-manteau aux côtés des chapeaux de Papi. Les générations se mêlent, créant une atmosphère familiale si chaleureuse, hors du temps.

    Un minimum d’espace pour un maximum de partage

    Ici, il n’y a pas beaucoup de place. Les trois enfants se partagent une petite chambre, la pièce principale tient lieu de cuisine, salle à manger, salon et chambre parentale. Difficile de s’isoler, nous devons tout partager (ou presque !) et c’est ce que j’adore. La promiscuité du lieu nous force à faire plus de choses ensemble et l’absence de confort superflus (wifi, TV, etc…) à nous tourner vers des activités à partager. En résultent de joyeuses parties de yatzee, 7 familles, petits chevaux,… Idem pour les tâches ménagères : alors qu’à la maison, tout est prétexte à négociation, ici, la vaisselle et l’aspirateur se gèrent dans la bonne humeur. Toute la tribu réclame et attend avec impatience cette parenthèse « hors du temps » où nous nous retrouvons vraiment !

     

     

    Au delà des murs, les souvenirs se gravent et se réinventent.

    Il n’y a pas que dans l’appartement que les souvenirs sont gravés. Les enfants, inscrits à l’Ecole de Ski Français de la station  de Corrençon en Vercors, ont gagné leurs étoiles sur les mêmes pistes que leur papa.  C’est avec fierté qu’ils leur fait découvrir les pistes qu’il dévalait avec leur papi, ou les sentiers de randonnées menant à des paysages de montagne magnifiques. Au village, bon nombre d’anecdotes sur les grands-parents, tante et oncle amusent toute la tribu.  Nous faisons perdurer les traditions et en créons de nouvelles : avec le reste de la famille,  nous nous échangeons les bonnes adresses que chacun peut tester lors de ses séjours : restaurants, commerces, activités,… Ainsi, de nouveaux rituels s’installent année après année, tels que la partie de mini-golf du mois d’août, le déjeuner au restaurant de bord de pistes pour récompenser les étoilés, le pique-nique en pleine nature, le restaurant qui proposent les meilleurs ravioles du coin, la traditionnelle photo sur l’ours du village, la partie de bowling ou encore le plongeon dans la piscine à vagues !

    Pour rien au monde la tribu ne manquerait une petite parenthèse dans ce lieu si spécial. C’est d’ailleurs les enfants qui nous réclament parfois d’y monter.  Leur raison ? Partager des activités tous les cinq ; tout est dit.  Nous avons réussi à leur transmettre les valeurs qui nous tiennent tant à cœur, quelle fierté !

    Et vous ? Quel est votre endroit si spécial ?