Booh ! Un repas d’Halloween aussi facile qu’effrayant

Cette année, les enfants m’ont lancé un défi : organiser un repas tout « Halloween », de l’apéritif au dessert. Vous commencez à me connaître, les défis j’adore ça ! Voilà donc  plusieurs semaines que je cherche des idées, fouillant sur le net, scrutant Pinterest ou  encore feuilletant mes vieux livres et magazines de cuisine.

La difficulté a été de trouver des recettes à la fois épatantes (faut que ça en jette !), faciles à réaliser avec les enfants, et pas chères ! Parce que je ne sais pas ce que vous en pensez, mais entre les costumes, le maquillage, la déco, les bonbons, etc… et bien Halloween, ça coûte cher ! Voici le menu :

img_0022

Flippant non ? Place maintenant aux recettes :

Apéritif Flippant

Cafard dans son jus

Du jus d’abricot (ou celui qui vous fera plaisir) et quelques myrtilles ! simple et efficace non ?

Guacamole à tentacules

Pour le guacamole, nous avons mixé un avocat bien mûr, un demi-oignon, du jus de citron vert et un peu de crème liquide. Le monstre à tentacules a été réalisé avec une carotte, un morceau de comté et un petit morceau d’olive noire pour son oeil.

Entrée Maléfique

img_0004

Les pommes si « trouille »

Il sufit de creuser une pomme et de la sculpter comme une citrouille, et de la garnir de salade. Une super astuce pour faire manger de la salade aux enfants !

Plat Monstreux

img_0014

Le burger de la mort

Un pain burger aux yeux triangulaires, du cheddar en dents de scie, un cornichon coupé en guise de langue, du ketchup pour le côté « sanglant », et vous obtenez un Monster Burger !

Dessert sanglant

Dentiers de vampires

Un cookie coupé en deux, du sucre glace mélangé à un peu d’eau et de colorant rose pour les gencives, des mini-chamallows pour les incisives et des amandes pour les canines.

Tirami « sous terre » 

Un tiramisu classique (ou aux fruits si les enfants préfèrent), la recette originale ici, et pour la pierre tombale, un biscuit à la cuillère coupé en deux, recouvert d’un peu de pâte à tartiner, et un stylo alimentaire blanc pour ecrire « RIP » et le tour est joué !

Nous avons testé toutes ces recettes avec Misses 1 & 2, qui n’ont eu aucun mal à les réaliser quasiment sans mon aide. Le résultat a été à la hauteur de mes attentes : E-PA-TANT ! 

A vous d’essayer ! et Joyeux Halloween !

Pâte à tartiner choco-noisette maison

pâte a tartiner maison

Depuis que j’ai décidé de vivre plus « green », j’ai décidé de faire le tri dans notre garde-manger et de chasser les goûters « trop » : « trop de E-truc, trop de colorants, d’additifs, de conservateurs, d’huile de palme, etc.. ». Bref, tout ce qui n’est bon ni pour nous, ni pour la planète. Exit donc tous les gâteaux « industriels » et la fameuse pâte à tartiner.

Lire la suite → Pâte à tartiner choco-noisette maison

DIY : Un tableau pour les chaussettes perdues

img_2728-1

En cette rentrée, j’ai décidé de mener un combat que je compte bien remporter, un combat contre une situation qui m’est devenue insupportable, si si je vous assure : les chaussettes orphelines…

Le grand mystère de la disparition des chaussettes

Argh ! Ces satanées chaussettes s’amusent à me faire tourner en bourrique : à chaque machine, c’est pareil, il reste toujours une ou deux chaussettes sans jumelle, qui me narguent : « allez Ludi, amuse toi à trouver mon double, la partie de cache-cache démarre ! » Restée au fond du tambour de la machine ? Dans un tiroir de la commode ? Caché derrière le panier à linge ? Coincée dans un manche ? Ou sous le lit peut-être ? La plupart du temps, je finis par capituler, laissant les orphelines au fond du panier à linge ou les rangeant dans les commodes, espérant que leurs doubles referont surface.

Lire la suite → DIY : Un tableau pour les chaussettes perdues

La cagnotte familiale : apprendre à économiser pour un projet commun

Le blues de la rentrée…

Je ne sais pas vous, mais en ce qui me concerne, à peine la rentrée passée, j’ai déjà des envies d’ailleurs, de sorties et de week-ends… Et je ne suis pas la seule à la maison. Le temps de ranger les valises et les grandes nous demandaient déjà quand nous repartirions, nous faisant la liste de tout ce qu’elles avaient envie de faire : resto, cinéma, ascension de la tour Eiffel, balade en mer, parc d’attractions,…. Quelle envie de découverte ! Seulement, il y a un hic…

Lire la suite → La cagnotte familiale : apprendre à économiser pour un projet commun

Number Cake : ma recette facile et inratable !

Mister Three a fêté son premier anniversaire avec la famille ce dimanche. L’occasion pour moi de me remettre à la pâtisserie (l’une de mes passions) pour lui confectionner un joli premier gâteau d’anniversaire. Cela fait un moment que je vois sur les réseaux des gâteaux en forme de chiffres, tous plus beaux les uns que les autres : le Number Cake, c’est LE gâteau tendance de l’année, il paraît !  Le principe : un gâteau en forme de chiffre recouvert de crème et de jolies décorations telles que fleurs, fruits, macarons, formes en pâte à sucre.

Le premier anniversaire de Mister Three était l’occasion rêvée (et risquée) pour une première tentative. Je me mets donc à la recherche de la recette idéale ! Pour le biscuit, tout est permis : sablé, génoise, dacquoise, joconde… Idem pour la crème : pâtissière, au beurre, chantilly au mascarpone… J’ai opté pour un biscuit Joconde et une crème Mascarpone/chantilly à la mangue. Je vais vous expliquer mes choix plus loin.

Étape 1 : comment faire un gâteau en forme de lettre ?

Plusieurs choix s’offrent à vous : d’abord l’achat d’un moule ou d’un gabarit en forme de chiffres : vous en trouverez facilement sur des sites comme amazon ou cuisineaddict (entre 15 et 30 euros). L’inconvénient c’est la taille que vous ne pourrez pas adapté aux nombre de parts souhaités.

La seconde option c’est de fabriquer votre gabarit. C’est ce que j’ai choisi : un carton, dans lequel on découpe le gabarit souhaité (attention on fait attention à ce que cela rentre sur votre plaque de four) et on recouvre de film alimentaire. J’ai trouvé des modèles sur ce site : https://cook-shop.fr/blog/number-cake-letter-cake-mode-demploi/

nc3

Étape 2 : Le Biscuit Joconde

Pourquoi ce biscuit ? Il est simple à réaliser, aérien mais pas fragile, moelleux mais pas sec, et surtout facile à découper. Il ne s’effrite pas ! Sa découpe est nette ! Et il est vraiment délicieux !

Je vous donne la recette pour un biscuit, il vous faudra en faire 2 pour le montage.

Les ingrédients :

  • 3 œufs
  • 5 blanc d’œufs
  • 50g de farine tamisée (ou de maïzena pour les intolérants au gluten, ça marche aussi, j’ai testé !)
  • 175g de sucre glace
  • 175g d’amandes en poudre
  • 40g de beurre fondu refroidi
  • Un peu de beurre et de farine pour la plaque

Réalisation :

  • Au Robot ou batteur électrique, battre les œufs pendant 10 min environ à vitesse rapide jusqu’à ce que le mélange double de volume et forme un ruban. Réservez.
  • Battre les blancs d’œufs en neige ferme puis ajouter les 25g de sucre tout en continuant de battre. Réservez.
  • Mélanger le sucre glace et l’amande en poudre,  puis les œufs battus, la farine et le beurre en filet.
  • Incorporez au mélange précédent environ un tiers des blancs enfin le reste des blancs, délicatement, pour ne pas les casser.
  • A l’aide d’une spatule étaler le biscuit  sur papier sulfurisé légèrement beurré et fariné. (le biscuit doit faire environ 5mm d’épaisseur).
  • Enfournez à 220°c pendant environ 5mn : le biscuit doit être légèrement doré, moelleux mais pas collant.
  • Laisser refroidir complètement. (Je vous conseille même de le préparer la veille, il sera encore plus facile à découper le lendemain).

N4

Etape 3 : La crème

Ingrédients :

  • 400g de mascarpone
  • 400g de crème fleurette
  • 80g de cassonade
  • Et selon vos envies : un coulis de fruits + 3 feuilles de gélation, du cacao amer, des copeaux de chocolat.

Alors là rien de plus simple ! Battez le mélange crème fleurette / mascarpone/sucre jusqu’à consistance d’une chantilly ferme.

Si vous souhaitez l’aromatiser, ajouter un peu de cacao amer ou des copeaux de chocolat. Si vous souhaitez une crème aux fruits. Vous pouvez choisir de faire un coulis maison (cuire une poignée de fruits avec un peu d’eau et de sucre, et mixez) ou de faire chauffer du coulis prêt à l’emploi (on en trouve de très beau au rayon pâtisserie des supermarchés). Pendant ce temps, ramollir 3 feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide, les essorer et les ajouter au coulis. Laisser refroidir complètement et incorporer à la crème. Réservez au frais. Comme pour le biscuit, vous pouvez sans problème préparer la crème la veille.

Étape 4 : Découpe et montage du Number Cake

  • A l’aide du gabarit posé sur le biscuit, découper à l’aide d’un couteau bien aiguisé, votre gâteau. Renouveler la même opération pour le second biscuit.
  • A l’aide d’une poche à douille, réaliser des billes de crème sur le premier biscuit de manière à ce qu’i soit entièrement recouvert.
  • La prochaine étape est la plus délicate : poser le second biscuit sur le premier. Mon astuce : le découper en plusieurs morceaux et les replacer comme un puzzle ; cela évitera qu’il se casse au moment de le soulever.
  • Recouvrir une seconde fois de crème comme à l’étape précédente
  • Ne reste plus qu’à décorer avec fleurs, fruits frais, gateaux, etc….

numbercake1.jpg

Facile non ? Et du plus bel effet !

N’hésitez pas à me poser vos questions, vos astuces, et surtout à me partager vos réalisations !

Bonne dégustation !