Que mettre dans la trousse de soins des vacances ?

memo trousse de soins.png

Avant le départ pour les vacances, il est indispensable de prévoir une petite trousse de secours pour  prévenir et soigner et les petits bobos, fréquents chez les petits quand on les sort de leur environnement habituel.

Mais que prendre ? quels sont les indispensables à ne pas oublier ?

J’ai posé la question à Jean-Charles Pillon, Pharmacien à Estrablin, qui nous a préparé un mémo pour ne rien oublier !

Prévention solaire, piqûres d’insectes, maux de ventre, douleurs, fièvre et autres petits maux et bobos, grâce à cette trousse, vous serez parés pour passer de bonnes vacances !

Vous pouvez le télécharger ici ( en version imprimable )

MEMO-troussedesoins2

Et vous ? Que mettez-vous dans votre trousse de soins ?

Vous avez des astuces ? N’hésitez pas à me les partager !

 

@demandeatamere

Les Mirettes, protégées par des lunettes, c’est plus chouette !

On parle beaucoup de l’importance de protéger la peau des enfants (et des grands !) du soleil. Mais il ne faut pas non plus négliger les yeux. Comme pour la peau, les rayons du soleil sont extrêmement dangereux pour les yeux de nos bambins.

Quels risques et comment les protéger ? J’ai posé toutes ces questions au Docteur Nelly Campolmi, chirurgien ophtalmologiste et fait une petite sélection de lunettes pour protéger les beaux yeux de nos loulous.

Interview avec le Docteur Nelly Campolmi, chirurgien ophtalmologiste


Pourquoi les enfants sont si fragiles vis à vis du soleil ?

1/ Parce qu’ils sont encore en cours de croissance…
Petit rappel: l’œil est doté d’un filtre anti-UV naturel, on l’appelle le cristallin. Or celui-ci est transparent jusqu’à l’âge de 8-10 ans, il ne joue donc pas son rôle de filtre et laisse passer tout les rayons de la lumière (UV mais aussi lumière bleue) à travers l’œil jusqu’à notre pellicule photographique naturelle encore appelé rétine.
A titre, d’exemple, à l’âge de 6 mois, 90 à 100% de la lumière visible arrive sur la rétine, à 8 ans, 80% du spectre de la lumière visible et à 80 ans: 20% des UV et 35% de la lumière bleue et infrarouge.
Un excès de rayons lumineux sur la rétine peut endommager les cellules photoréceptrices et engendrer les conséquences détaillées plus loin.

2/ Parce ce qu’ils ont une forte espérance de vie…et les effets du soleil tout au long de la vie peuvent se cumuler.

Quels sont les risques?

Cutanés :  sur les paupières avec le développement à long terme de tumeur telles que les carcinomes épider-moides, ou mélanome.

  Oculaire purs: tels que la kératite (encore appelée coup d’arc ou ophtalmie des UV), il s’agit d’une brûlure douloureuse de la cornée (hublot transparent en avant de l’œil) qui survient à la phase aigüe de l’exposition solaire. L’enfant (ou l’adulte) a très mal, la lumière le gêne, les 2 yeux sont rouges. Un traitement à base de lubrifiant sous forme de goutte ou de pommade ophtalmique est préconisé pendant quelques jours. Il s’agit d’une atteinte bénigne mais douloureuse.

A plus long terme, un excès de soleil sans protection est un facteur de risque de ptérygion, (tumeur bénigne de la conjonctive), cataracte ou opacification du et dégénérescence maculaire liée à l’âge  (DMLA).

Comment se protéger ?

En respectant les précautions d’usage: éviter l’exposition solaire aux heures de pointe (10h-16H) ou rester à l’ombre,  utiliser un écran total cutané indice +50, un chapeau couvrant et des lunettes of course.

Quelles lunettes pour les enfants ?

Tout d’abord, des lunettes avec le marquage CE obligatoire, de protection 3 voir 4 c’est mieux. Les verres seront en plastique et bien entretenus pour éviter les rayures qui atténuent l’effet anti UV.

Une bonne monture sera enveloppante et adaptée à la morphologie de l’enfant. Idéalement, les verres doivent s’arrêter au sourcil pour que l’enfant ne regarde pas au dessus. L’absence d’arête nasale avant l’âge de 2 ans est compensée par une forme arrondie de la lunette à ce niveau.  Les lunettes sont maintenues par des branches plastique classique ou un élastique, il ne faut pas qu’elles soient serrés au niveau des tempes. Confortables elles doivent être!
Je ne saurais que trop vous conseiller de les essayer avec l’enfant et de lui faire choisir la paire qui lui plait sinon il ne les portera pas.

Quand commencer?

Dès que possible dès qu’il y a du soleil même si le temps est nuageux.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a  édité des recommandations et un module pédagogique destiné au milieu scolaire pour éduquer les enfants aux bénéfices et dangers du soleil (http://www.who.int/uv/publications/sunschools/fr/).

Vous l’aurez donc compris, comme pour la peau, nos yeux ont un capital « soleil » qu’il faut préserver dès le plus jeune âge.

Je vous ai fait une petite sélection de lunettes sympas  toutes homologuées CE :

En 0-12 mois :

JULBO Looping 1, différents coloris (Anti UV 4, élastique prix 15-30 €)
J’aime : l’élastique facilement réglable, et les différents coloris très flashy).

julbo

AIE ALTITUDE CHOUCHOU DOUDOU, une marque Made in France (Anti UV 4, élastique prix  environ 30-35 €)
J’aime : le cordon tissu, très confortable et le look de ces petites lunettes

BEABA Lunettes bandeau (Anti UV 4, élastique prix 19-25 €)
J’aime : sa forme particulièrement adaptée au visage de bébé

beaba
Pour les plus grands :

AIE ALTITUDE  NUAGE BLEU (ANTI UV3 Prix environ 30 €)
J’aime : le look et le cordon élastique réglable qu’on peut enlever.

aiegrand
CEBE ELLA / STRIKE (Anti UV3 Prix  environ 35 €)
J’aime : les verres miroir qui claquent !

Ne reste plus qu’à convaincre les enfants de garder leurs lunettes sur le nez !

Si vous avez des astuces, n’hésitez pas à commenter !

@demandeatamere