img_2728-1

En cette rentrée, j’ai décidé de mener un combat que je compte bien remporter, un combat contre une situation qui m’est devenue insupportable, si si je vous assure : les chaussettes orphelines…

Le grand mystère de la disparition des chaussettes

Argh ! Ces satanées chaussettes s’amusent à me faire tourner en bourrique : à chaque machine, c’est pareil, il reste toujours une ou deux chaussettes sans jumelle, qui me narguent : « allez Ludi, amuse toi à trouver mon double, la partie de cache-cache démarre ! » Restée au fond du tambour de la machine ? Dans un tiroir de la commode ? Caché derrière le panier à linge ? Coincée dans un manche ? Ou sous le lit peut-être ? La plupart du temps, je finis par capituler, laissant les orphelines au fond du panier à linge ou les rangeant dans les commodes, espérant que leurs doubles referont surface.

Et je ne suis pas la seule ! Selon une étude sponsorisée par la marque Samsung et menée par un psychologue, Simon Moore, et un statisticien, Geoff Ellis, on perdrait un millier de chaussettes au cours de sa vie, l’équivalent de 3200€.*

Le « Meeting point for lost socks », LA solution

Je dis STOP ! Ça suffit maintenant, y en a marre ! Ma solution ? Le « meeting point for lost socks » (en anglais parce que ça fait plus classe ;-)), un tableau à installer près de la machine à laver pour y épingler les chaussettes célibataires en attendant le retour de leur double. Et comme j’adore les DIY, je l’ai fait moi-même. Allez hop, comme je suis super généreuse, je vous montre :

DIY

1/ Le matériel (Max 12 euros) :

img_2722

Un tableau à message : très tendance, ce tableau permet d’y écrire tout ce que l’on veut grâce à son jeu de lettres. Je les trouve super sympa et l’avantage c’est qu’on trouve partout pour quelques euros. Rien ne vous empêche d’opter pour un simple cadre, planche de liège, ardoise, tableau aimanté sur lesquels vous pourrez directement écrire.

J’ai trouvé le mien à La foir’fouille pour 9€99

– Des pinces à linges

– Un pistolet à colle

– peinture / feutres, paillettes, stickers, ou ce que vous voulez pour décorer vos pinces et votre tableau

2/ Ecrire son message : laisser libre court à votre imagination !

img_2723

3/ Décorer vos pinces à linge

img_2724

4/ Coller les pinces à linge

J’ai utilisé des chiffres (qui ne me serviront pas) comme support de mes pinces, cela me permettre de pouvoir changer les pinces de place, en fonction du nombre de chaussettes. Vous pouvez utiliser des punaises, des aimants, ou directement coller vos pinces sur votre tableau. A vous de voir !

img_2725

5/ Afficher les chaussettes orphelines ! A la découverte d’une autre chaussette, au fond d’un placard, dans la machine suivante, derrière un meuble, dans le coffre à jouets ou dans le potager enterré par le chien (si si j’en ai retrouvé là aussi parfois !), il ne restera plus qu’à vérifier si son double est sur le tableau !

img_2728-1

Et si au bout de quelques semaines, les chaussettes perdues ne trouvent pas leurs jumelles, vous n’aurez plus qu’à en faire des marionnettes (tiens une nouvelle idée de DIY), ou de les transformer en bonne action en les envoyant à l’association Chaussettes Orphelines qui les recyclera dans une démarche d’insertion sociale et de développement durable.

Et vous ? Que faites vous des chaussettes orphelines ?

* https://www.futura-sciences.com

En savoir plus sur l’association les chaussettes orphelines

https://chaussettesorphelines.com/

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s